Textes en vrac

Une nouvelle ère commence

Pourquoi j’ai écrit ce titre? Parce-que je rêve toujours que cela arrive. Pas une ère glaciaire ou désertique de laquelle l’homme serait exclu, non! Surtout pas! Je suis plutôt du genre optimiste;

Non, une ère où chacun agirait en juste équilibre, avec raison  et surtout, après réflexion, voire après concertation avec sa conscience.  Ça ne serait pas mal, vous ne trouvez pas? 

Chacun serait alors conscient des autres et de ses propres limites. Chaque être humain pourrait agir en fonction de sa position sociale… Quoi? Ben , oui, il faut bien qu’il y ait des positions sociales. La distribution des biens répartie entre tous les êtres, personne ne serait malheureux, chacun pourrait s’acheter ce qu’il veut, patin, couffin… Mais qui fabriquerait? Qui s’enquiquinerait à prendre des risques pour les autres? Est-ce que l’économie existerait encore? 

Mettez un groupe de personnes vierges ( je veux dire mentalement, sans avis, sans expérience) dans un endroit désert, et vous verrez qu’il y aura forcément un groupe qui agira, protégera les autres et un  autre qui sera bien contents qu’on lui dise comment agir, comment construire . Tant que ceux qui guident les autres  ont toujours conscience des besoins et de l’expérience acquise de ceux qui construisent de leurs mains, alors, l’équipe vivra au mieux. 

Voilà ma nouvelle ère rêvée . Des dirigeants qui fonctionnent correctement entre eux dans le monde, en préservant les intérêts de leur patrie (même en vivant dans le luxe, s’ils le méritent de par leur travail et leurs implications),  tout en sachant toujours regarder ceux qui les entourent et qui savent travailler, qui ont des besoins, des limites et des rêves. Et, pour le coup, un peuple qui aurait confiance en ses dirigeants et qui se mêlerait uniquement de ce pour quoi il a choisi d’être formé. Un peuple qui  donnerait juste son avis lorsqu’il y aurait des choix à faire et surtout qui obtiendrait des réponses lorsqu’il aurait des doutes. 

Des êtres humains qui profitent de ce qu’ils ont acquis sans vouloir en obtenir davantage, surtout en écrasant ou asservissant les autres, des êtres humains, au final tous heureux, car chacun aurait au minimum ce qu’il lui faut pour être heureux. 

Ceux qui connaissent et comprennent les ficelles de l’économie locale et mondiale,  de la diplomatie et de toutes ces choses compliquées qui ne se traitent pas à la légère, sur une planète  où il est trop tard pour dire que tout le monde il est gentil, réapprenez à vivre auprès de ceux qui fabriquent vos objets du quotidien ou les délicieux mets que vous absorbez sans y penser. 

Pour finir (et après, je cours préparer un merveilleux anniversaire pour une petite fille qui va passer une journée merveilleuse), dans mon ère nouvelle, chacun respecterait le travail et la vie de chacun, tout simplement.

Passez une bonne journée! ☺

 

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *